Les missions du SIPST


Le SIPST organise au bénéfice de ses adhérents un service de Santé au Travail dans les conditions requises par la réglementation en vigueur et selon les modalités fixées par ses statuts et son règlement intérieur.

Conformément à la législation en vigueur, le SIPST œuvre pour la santé et les conditions de travail des salariés. Dans ce contexte, il a pour mission de :

  1. Conseiller les employeurs, les salariés et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires à mettre en place afin d’éviter ou de diminuer les risques professionnels, d’améliorer les conditions de travail dans l’entreprise, de prévenir la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir ou de réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi des salariés,
  2. Conduire des actions de santé au travail dans le but de préserver la santé physique et mentale des salariés tout au long de leur parcours professionnel,
  3. Assurer la surveillance de l’état de santé des salariés en fonction des risques auxquels ils sont exposés (santé, âge, sécurité, pénibilité du poste de travail notamment).
  4.  Participer au suivi et contribuer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.

Dans ce cadre, le SIPST est le conseiller de l’employeur, des salariés, des représentants du personnel, des services sociaux, en ce qui concerne notamment :

  • La prévention, la sécurité et la santé dans l’entreprise
  • L’amélioration des conditions de vie et de travail dans l’entreprise
  • L'adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la santé physique et mentale, notamment en vue de préserver le maintien dans l'emploi des salariés
  • La protection des salariés contre l’ensemble des nuisances, et notamment contre les risques d'accidents du travail ou d'exposition à des agents chimiques dangereux
  • L’hygiène générale de l’établissement
  • L’hygiène dans les services de restauration
  • La prévention et l’éducation sanitaires dans le cadre de l’établissement en rapport avec l’activité professionnelle
  • La construction ou les aménagements nouveaux
  • Les modifications apportées aux équipements
  • La mise en place ou la modification de l’organisation du travail de nuit